Comment éviter les nuisances dues aux nids d’hirondelles

Une hirondelle ou, mieux, une colonie d’hirondelles, qui va s’installer en haut d’une façade, sous une avancée de toit, va produire une quantité assez impressionnante de fientes qui peuvent salir la façade du bâtiment. Il existe une solution simple pour s’en prémunir.

Aidons les hirondelles – Laissons-les faire leurs nids

Les effectifs d’hirondelles, qu’elles soient rustiques (Hirundo rustica) ou de fenêtre (Delichon urbicum), sont au plus bas pour bien des raisons. Ces animaux méritent que l’on se penche sur leur conservation et leur sauvegarde surtout quand l’un des premiers actes pour ce faire est tout simplement… de les laisser faire ce qu’elles veulent.

L’hirondelle de fenêtre aime les avant-toits, les corniches, les embrasures de fenêtre, pour abriter son nid © Nick Vorobey

La loi est d’ailleurs de leur côté sur le sujet car elles bénéficient d’un statut de protection intégral qui interdit à tous les niveaux de leur créer préjudice et ceci au risque d’une amende de 9.100 euros et de 6 mois de prison.

Pour aider les hirondelles : Vous pouvez leur laisser à disposition des flaques de boue car elles en ont un besoin vital pour construire leur nid. Elles n’éliront pas domicile dans un nichoir classique.
Vous pouvez également installer un fil non loin de leurs nid pour qu’elles puissent s’y percher autant pour quitter le nid en toute sécurité que pour y revenir.

Les hirondelles source d’inconvénients pour les façades

Pour se reproduire les hirondelles ont besoin de nid, jusque là rien de particulièrement nouveau. Mais ces nids sont particuliers dans la mesure où elles les construisent à l’aide d’un mélange de boue et de salive. Lors de cette construction qu’elles réalisent la majeure partie du temps sous les avancées de toits, elles font tomber bien de la boue sur la façade qui se voit irrémédiablement salie du fait de ce mélange si spécial.

nids d'hirondelles

Les façades peuvent en prendre un coup mais ce n’est pas une fatalité © Giorgos Karagiannis

Une fois le nid construit arrive la colonisation des lieux d’abord par les adultes et ensuite par les jeunes. Un ballet incessant commence alors pour que tout le monde puisse être nourri, avec tout ce que cela engendre de fientes et donc de salissures pour la façade.

Pour éviter les nuisances, installez une planche de protection sous les nids d’hirondelles

L’idée peut paraître simpliste mais en réalité c’est souvent les idées les plus basiques qui sont les meilleurse : installer une planche directement sous le nid pour que la saleté s’y accumule plutôt que sur la façade.

Utilisées depuis des décennies, de bêtes planches fixées directement au mur, suspendues, avec des équerres ou tout autre système qui soit suffisamment solide. Les planches de récupération sont envisageables mais le plus sûr reste l’utilisation de planches de bois naturel (sans formaldéhyde) pour éviter que cela ait un impact et sur les adultes et sur les jeunes.

Placez la planche à 40 ou 50 centimètres en dessous du nid pour éviter de déranger les oiseaux et réalisez votre installation de l’automne à, au plus tard, la sortie de l’hiver.
Il faudra aussi qu’elle soit assez large (environ 20 centimètres) pour éviter qu’elle ne remplisse pas son rôle, et assez longue (environ 40 centimètres pour un seul nid).

Inclinez-là légèrement de l’autre côté de la façade pour ne pas que les fiente n’y coulent lors de pluies et nettoyez-là une fois par an à la toute fin de l’été, quand les nids sont vides.

nid d'hirondelle

Avec son corps fuselé, ses ailes en faucille, sa queue fourchue et sa vaste répartition, l’Hirondelle rustique est un oiseau dont on ne se lasse pas d’observer le comportement © aaltair

Ne vous restera alors plus qu’à vous régaler de leur vol de pilote hors pairs et de leurs cris de joie !

Illustration bannière : Nid d’hirondelles avec jeunes prêts au décollage © Olexandr Panchenko

Cet article Comment éviter les nuisances dues aux nids d’hirondelles est apparu en premier sur consoGlobe.