Plus performant, c’est mieux ! Mais c’est quoi au juste la performance ?

Plus performant, c’est mieux ! Les nouvelles versions de produits annoncent de nouvelles performances et rendements qui accompagnent la flèche du progrès. La pression sociale nous exhorte par ailleurs à avoir nous-mêmes toujours plus de performance au travail. Mais sommes nous réellement au clair avec cette notion qui sonne pourtant comme une évidence ?

Performance : une fausse évidence !

Étymologiquement, la performance est liée à la signification du mot anglais « to perform » qui signifie accomplir, réaliser.

Cette notion, culturellement associée à notre perception du progrès, pourrait donc être définie comme une mesure permettant de classer des objets en fonction de ce qu’ils sont capables d’accomplir ou de réaliser, à l’instar des athlètes dans une course.

Un besoin de classer pour comparer…

Est donc plus performant ce qui est plus rapide, plus puissant, plus grand, plus haut, plus fort ou disponible en plus grande quantité !

Établir des classement pour choisir le plus performant… © Lane V. Erickson

Tout parait donc très simple et rationnel : la performance serait définie par une valeur mesurable qui nous permet de classer facilement les choses et donc de choisir facilement « le meilleur ».

La performance, une affaire très personnelle !

Pourtant, la notion de performance est beaucoup moins facile à cerner qu’il n’y parait :

  • Les critères quantitatifs sont généralement mis en avant par rapport à des critères plus qualitatifs tout aussi importants mais en général plus subjectifs.
  • Il est rare qu’un seul critère suffise à classer des produits, même similaires entre eux : avez-vous sérieusement réussi à choisir une imprimante ou un produit de nettoyage sur la base d’un seul critère technique ?
  • Nous ne prenons que rarement le temps de nous poser sérieusement la question de notre réel besoin. Nous avons donc tendance à évaluer les choses avec un esprit critique très modéré en se fiant aux critères qui nous sont proposés.
  • Nous faisons un raccourci souvent hâtif avec le fait qu’un produit plus performant nous apportera plus de services, plus de bienfaits, de plaisir et donc de bonheur alors qu’il sera peut-être trop complexe, surdimensionné ou trop cher en regard de son utilité réelle.

Tentons alors une définition de la performance

La performance dans son acception la plus rationnelle fait référence à une ou plusieurs valeurs chiffrées, témoins du fonctionnement d’un processus.

Ces valeurs appelées « indicateurs » permettent de suivre l’évolution du phénomène, de comparer des systèmes, de définir et de contrôler l’atteinte d’objectifs : vitesse, hauteur, nombre de visiteurs, chiffre d’affaire, etc.

Ces valeurs sont elles-mêmes obtenues par des éléments de calcul scientifique ou statistique plus ou moins complexes : efficacité énergétique, rendements, compétitivité, audimat, etc.

Prenons un exemple en cuisine…

Cette notion de performance semble aller de soi, et pourtant, noyés sous cette avalanche de chiffres, sommes-nous en capacité de comprendre ce qu’ils représentent réellement ?

performance

Quel est l’appareil le plus performant pour préparer une soupe ? © Bernard Pierré

Imaginons que vous souhaitiez cuisiner une soupe à partir des légumes du jardin et qu’au moment de la phase finale de préparation, vous décidiez de la mouliner. Quelle est la méthode la plus performante ? Le presse-purée, le moulin à légumes manuel, le mixeur ou le robot multifonctions ?

Cette question en apparence stupide a au moins une vertu, elle met le doigt sur le terme « performance » et pose la question de l’adéquation entre l’indicateur et l’objectif recherché.

Envie d’une texture avec écrasé grossier ? Le presse-purée (A) permet de conserver des morceaux entiers. Besoin de faire des économies d’énergie ? Le moulin à légumes (B) est tout indiqué. Objectif gain de temps ? Un coup de mixeur (C) sera le plus efficace. En recherche d’un velouté soyeux ? Le robot-blender (D) est l’allié idéal !

Le temps ou l’énergie peuvent être mesurés. Mais les critères de texture sont-ils pour autant moins importants ?

Performance oui, à condition de définir ses critères !

La notion de performance est donc un terme à géométrie variable. Elle peut s’appliquer à :

  • une quantité absolue (nombre de kg de linge),
  • un rapport entre 2 grandeurs (vitesse en km/h),
  • des indicateurs agrégés plus sophistiqués (Nutriscore, étiquette énergie) ou subjectifs (vin classé médaille d’or ou d’argent)
performance

Quels sont vos critères de choix pour les tomates ? © Bernard Pierré

Donc pas de comparatif de performance sans réflexion préalable sur ce qui est important pour chacun ! Et sans prise de recul sur les informations qui sont proposées…

Lesquelles sont les plus utiles pour pouvoir choisir en fonction des bons critères ? Que signifie tel ou tel indicateur ? Est-il important pour moi ?

Illustration bannière : La notion de performance est donc un terme à géométrie variable… © Olivier Le Moal

Cet article Plus performant, c’est mieux ! Mais c’est quoi au juste la performance ? est apparu en premier sur consoGlobe.