Quand le cancer fragilise le cœur

Les patients souffrant d’un cancer présentent un sur-risque de décéder d’une maladie cardiovasculaire ou d’un accident vasculaire cérébral. Certaines tumeurs sont-elles particulièrement concernées ?