La gestion des embouteillages selon les fourmis !

Tout le monde a déjà observé des fourmis en colonne… Quelle organisation, quelle vitesse, quelle régularité ! Mais nous en savons désormais un peu plus grâce aux chercheurs du Centre de Recherche sur la cognition animale (CNRS- Université Toulouse -Paul Sabatier) et de l’université d’Arizona. Accrochez votre ceinture, il n’y aura pas de ralentissements.

Incroyables fourmis

Il a récemment été découvert que certaines fourmis du désert du Sahara étaient capables de parcourir des distances à la vitesse de 108 fois leur propre corps par secondes. Oui, ça parle peu… Disons que si l’Homme moyen en faisant autant il ferait environ du 800 km/heure !

Les fourmis Cataglyphis bombycina les plus rapides de leur espèce © Pavel Krasensky

Il n’est donc pas si étonnant que si certaines espèces de fourmis sont capables de piloter à une telle vitesse, d’autres soient capables d’éviter de créer ces bouchons que nous maudissons tant.

Il suffisait d’expérimenter

Les chercheurs ont mené 170 expériences filmées et observé les déplacements des fourmis entre leur nid et une source de nourriture quelconque comme nous pourrions le faire de chez nous à notre lieu de travail.

Ces observations ont fait participer un nombre élevé de figurant car il y a avait de 400 à 25.600 individus qui participaient à chaque essai. L’idée étant à la base de faire varier les résultats en fonction d’un nombre plus ou moins élevé mais dans les mêmes conditions (traverser un pont, etc.).

Lire aussi : Etonnant : chez les fourmis aussi, il y a des infirmières

Fourmis 1 – Humain 0

Après cet énorme travail d’observation éthologique de ces fourmis il en découle que… Nous sommes vraiment mauvais en matière de circulation.

En effet les fourmis ont la capacité d’autoréguler leur propre trafic qui fait que le flux reste continu et que la cadence ne diminue pas là où nous serions plutôt bloqués pendant une éternité à exprimé vocalement, au mieux, nos plus bas instincts.

Même en portant des charges lourdes, les fourmis restent efficaces dans leurs déplacements © Matyas Rehak

Lire aussi : Qu’allons-nous faire de tout ce temps libre dans les voitures autonomes ?

À nuancer tout de même

Chez collègues humains, rassurez-vous, nous avons tout de même des circonstances atténuantes pour notre manque d’efficacité face aux fourmis !

Tout d’abord, nous avons établi qu’il nous fallait un code de la route pour assurer une certaine efficacité à nos déplacements et ce même code de la route est en fait un obstacle à notre capacité à gérer le trafic. Les fourmis, elles, adaptent en continu leurs règles de déplacement.

Enfin, nous n’avons pas les mêmes contraintes physiques : les fourmis sont incroyablement résistantes et ne craignent absolument pas des chocs à pleine vitesse, même quand elles sont les mandibules chargée !

Illustration bannière : Colonne de fourmis © Sue Robinson

Cet article La gestion des embouteillages selon les fourmis ! est apparu en premier sur consoGlobe.